Membres de la Commission

Content Separator

Comité exécutif

Daniel Poliquin

Président

Daniel Poliquin

Romancier, traducteur littéraire Ottawa , ON

Daniel Poliquin est un romancier de renom et un éminent traducteur littéraire. Il a traduit les œuvres d’écrivains tels que W.O. Mitchell, Mordecai Richler, Thomas King et Doug Saunders. En 1994, son roman L’Écureuil noir est en lice pour pas moins de 11 prix littéraires, dont le prix de fiction du Gouverneur général. Sa traduction de A Guide to Animal Behaviour de Douglas Glover se retrouve aussi en nomination pour le prix de traduction du Gouverneur général. En 1998, son roman historique L’Homme de paille remporte le Prix Trillium.

En 2000, il fait paraître Le Roman colonial. En 2002, la traduction anglaise de cet essai (In the Name of the Father) remporte le prix Shaughnessy-Cohen qui récompense la meilleure œuvre à caractère politique au Canada. En 2007, son roman La Kermesse lui vaut le Prix des lecteurs de Radio-Canada, et sa traduction A secret between Us figure parmi les finalistes du Prix Giller 2007.

Titulaire d’une maîtrise d’allemand, d’une maîtrise de littérature comparée et d’un doctorat de lettres, Daniel Poliquin est chevalier de l’Ordre de la Pléiade, médaillé du Jubilé de la reine d’Angleterre, officier de l’Ordre du Canada, chevalier de l’Ordre des arts et lettres de la République française et docteur honoris causa de l’Université d’Ottawa.


Gunn G

Vice-présidente

Genni Gunn

Écrivaine, traductrice, professeure en création littéraire et musicienne Vancouver , C.-B.

Genni Gunn est écrivaine, traductrice, professeure en création littéraire et musicienne. Elle a publié dix livres, soit trois romans, Solitaria, en nomination pour le Prix Giller 2011; Tracing Iris, qui a été adapté au cinéma sous le titre The Riverbank; et Thrice Upon a Time, finaliste au Prix du Commonwealth; deux recueils de nouvelles, On the Road et Hungers; deux recueils de poèmes, Mating in Captivity, finaliste au Gerald Lampert Poetry Award, et Faceless; ainsi que deux traductions de recueils de poèmes de Dacia Maraini, Devour Me Too, finaliste au Prix John-Glassco et Travelling in the Gait of a Fox, finaliste au prix Premio Internazionale Diego Valeri. Elle a également rédigé le livret de l’opéra Alternate Visions, produit à Montréal en 2007Grande voyageuse, ses expériences sont relatées dans son plus récent livre, Tracks: Journeys in Time and Place(Signature Editions, 2013).

Elle a fondé le programme de création littéraire de l’Université Kwantlen Polytechnic, et s’est engagée auprès de plusieurs conseils universitaires, ainsi que des conseils d’administration de la Writers’ Union of Canada et de la Société d’encouragement aux écrivains du Canada.


Membres avec droit de vote

Melikah Abdelmoumen

Membre avec droit de vote

Mélikah Abdelmoumen

Écrivaine Montréal , QC

Mélikah Abdelmoumen est née au Saguenay en 1972, d’une mère québécoise et d’un père tunisien. Détentrice d’un doctorat en littérature de l’Université de Montréal, elle a signé de nombreux articles, nouvelles, romans – dont Chair d’assaut (1999, Prix de la première œuvre du Salon du livre du Saguenay), Alia (2006, finaliste au Prix littéraire des collégiens), Les désastrées (VLB, 2013) – et un essai, L’école des lectrices : Doubrovsky et la dialectique de l’écrivain (Presses Universitaires de Lyon, 2011).

Elle a tenu plusieurs années un blogue (melikahabdelmoumen.blogspot.ca) où elle rendait compte de ce dont elle a été témoin depuis que, en 2009, elle s’est liée avec des familles roms vivant dans des bidonvilles et squats de la région lyonnaise, où elle a vécu une douzaine d’années. Elle a également, pendant son long séjour dans l’Hexagone, participé à des colloques et tables rondes sur les questions de l’immigration et de l’exclusion, collaboré à l’organisation du Festival de la revue de Lyon (et à son « focus sur le Québec » en 2016), cofondé l’association Cousins de personne (pour la promotion de la littérature québécoise en France) et donné des conférences sur la littérature du Québec.

Depuis son retour en terre natale, elle s’implique au sein de l’UNEQ en tant que membre du C.A. et du Comité égalité hommes-femmes, est chargée de cours à l’UQAM et directrice littéraire chez Groupe Ville-Marie Littérature. Elle termine actuellement un récit portant sur les questions de l’immigration et de l’engagement, Douze ans en France, qui paraîtra chez VLB éditeur à la fin mars 2018.


Semareh Al-Hillal

Membre avec droit de vote, comité exécutif

Semareh Al-Hillal

Éditrice associée Kids Can Press Toronto , ON

Semareh Al-Hillal est éditrice associée auprès de Kids Can Press, la plus grande maison d’édition canadienne pour enfants. Elle compte plus de 25 ans d’expérience dans l’industrie de l’édition, y compris dans les domaines de l’édition commerciale pour enfants, de l’édition d’ouvrages pédagogiques et des publications professionnelles. Elle a en outre travaillé pour le festival imagineNATIVE Film + Media Arts.

Semareh agit à titre de trésorière au sein du conseil d’administration de l’Association of Canadian Publishers, qui représente plus de 135 éditeurs canadiens de partout au pays


Membre avec droit de vote, comité exécutif

Marc-André Audet

PDG et fondateur Éditions les Malins Montréal , QC

Marc-André Audet est le PDG et fondateur des éditions les Malins, une des plus importantes maisons d’édition jeunesse au Québec.

Possédant plus de 15 ans d’expérience dans le milieu de l’édition, il a siégé au conseil d’administration de l’Association nationale des éditeurs de livres pendant plusieurs années et a présidé divers comités professionnels.


K Georges

Membre avec droit de vote

Karoline Georges

Écrivaine et artiste multidisciplinaire Saint-Hyacinthe , QC

Karoline Georges est écrivaine et artiste multidisciplinaire. Elle a publié La Mue de l’hermaphrodite, Ataraxie, Sous béton (finaliste au Prix des libraires du Québec 2012), L’itinérante qui venait du Nord(l’individualiste) et Variations endogènes. Under the Stone, traduction anglaise de Sous béton, a été publié en 2016.

Son travail artistique multimédia a fait l’objet de nombreuses présentations en Amérique et en Europe. Elle est récipiendaire de multiples distinctions, notamment le FutureFest Art Prize (Royaume-Uni, 2016) pour son œuvre Our Profiles Kiss, une Sélection Officielle à la 4th Ó Bhéal Poetry-Film Competition (Irlande, 2016) pour Repères, et une Sélection du Jury au Prix Poésie Média (France, 2009) pour Programme d’entraînement à l’usage d’une conscience hygiénique. Elle a également présenté deux expositions solos, à la Bande Vidéo à Québec (2015) et à Expression, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe (2016).

De 2006 à 2013, elle a été membre de la Commission de la littérature du Conseil des arts et des lettres du Québec. Elle est collaboratrice à la Chaire de recherche du Canada sur les arts et les littératures numériques.

Elle a reçu en 2006 le Prix Relève du Conseil Montérégien de la Culture et des Communications et en 2012 le Prix à la création artistique du Conseil des arts et des lettres du Québec.


Membre avec droit de vote

Laurie D. Graham

Poète, éditrice et diffuseuse littéraire Kitchener , ON

Laurie D. Graham a grandi sur le territoire du traité n° 6 (Sherwood Park, Alberta) et vit maintenant sur le territoire du traité Haldimand (Kitchener, Ontario). Elle est poète, réviseure, rédactrice en chef de la revue Brick et membre du conseil consultatif de la collection Oskana Poetry & Poetics des presses de l’Université de Regina. Son premier ouvrage, Rove, a été publié par la maison d’édition Hagios Press en 2013 et s’est retrouvé en lice pour le prix Gerald Lampert Memorial Award, qui récompense le meilleur premier recueil de poésie au Canada. Son deuxième ouvrage, Settler Education, est paru en 2016 aux éditions McClelland & Stewart et a fait partie de la sélection du Prix de poésie Trillium en langue anglaise. Les poèmes de ce recueil ont également été présélectionnés pour le CBC Poetry Prize, ont remporté le Thomas Morton Memorial Prize dans la catégorie poésie et figurent dans l’anthologie Best Canadian Poetry. Laurie est diplômée en langue anglaise et en création littéraire des universités d’Alberta, de Victoria et de Guelph. Elle a enseigné la rédaction au King’s University College de l’Université de Western Ontario à London ainsi qu’aux Collèges Humber et Fanshawe. À titre de rédactrice en chef et de réviseure pour la revue Brick, elle a collaboré avec des écrivains sur toute l’île de la Tortue, dont Madeline Thien, Sheila Heti, Sharon Olds, Yasuko Thanh, Paul Seesequasis, Don DeLillo et Jan Zwicky.


Membre avec droit de vote, comité exécutif

Philippe Sauvageau

Bibliothécaire Québec , QC

Philippe Sauvageau a consacré sa vie au développement culturel, notamment dans le domaine du livre. De 1962 à 1989, il occupe divers postes administratifs au sein de nombreuses bibliothèques du Québec.

En 1989, il devient le premier président et directeur général de la Bibliothèque nationale du Québec, qui devient à l’époque une société d’État. Il a aussi assumé la direction du réseau des bibliothèques de l’Université du Québec à Montréal et a été responsable de la Bibliothèque de l’Assemblée nationale du Québec. Depuis 1998, il est président-directeur général du Salon international du livre de Québec. Il a participé au développement de plus de 300 bibliothèques au Québec et dans 18 pays francophones. Il siège au conseil d’administration de plusieurs organismes cultures et professionnels. C’est aussi un auteur qui a été publié.

En 2000, le ministère français de la Culture et de la Communication lui décerne le titre d’Officier de l’Ordre des Arts et des Lettres. En 2006, il reçoit l’Ordre de la Pléiade décerné par les parlements francophones et la médaille de l’Assemblée nationale du Québec. Le Gouvernement du Québec lui décerne le titre de Chevalier de l’Ordre national du Québec en 2007. En 2008, l’Université de Montréal lui attribue la Médaille de la Faculté des Arts et des Lettres.


Sandra Singh

Membre avec droit de vote, comité exécutif

Sandra Singh

Bibliothécaire en chef Bibliothèque publique de Vancouver Vancouver , C.-B.

Sandra Singh est la bibliothécaire en chef de la bibliothèque publique de Vancouver, l’un des plus grands réseaux au Canada. Elle a reçu le prix d’excellence de l’Association of British Columbia Library Directors en 2013 et a fait partie du Power 50 de 2014 du Vancouver Magazine.

De 2015 à 2016, elle a assumé la présidence de l’Association canadienne des bibliothèques. Elle a aussi piloté de nombreux projets de bibliothèques nationales, dont la création du Centre d’accès équitable aux bibliothèques de 2013 à 2015 (un projet national à but non lucratif) et le projet national « Working Together » de 2004 à 2008 (première initiative des bibliothèques publiques canadiennes visant à valoriser le rôle prépondérant des communautés locales dans le développement des services de bibliothèque).


Madeleine Stratford

Membre avec droit de vote, comité exécutif

Madeleine Stratford

Poète, traductrice littéraire, professeure de Traduction Gatineau , QC

Madeleine Stratford est poète, traductrice littéraire et professeure de traduction à l’Université du Québec en Outaouais (Gatineau). Elle détient un baccalauréat en langues modernes de l’Université Bishop’s, une maîtrise en littérature allemande de l’Université McGill et un doctorat en traductologie de l’Université Laval. Ses traductions littéraires et ses articles ont été publiés dans des revues du monde entier. Son premier recueil, Des mots dans la neige, paru en 2009 lui a valu le Prix Orpheus. Sa traduction française de Ce qu’il faut dire a des fissures / Lo que hay que decir tiene grietas de la poète uruguayenne Tatiana Oroño a remporté le prix John-Glassco 2013 de l’Association des traducteurs et traductrices littéraires du Canada. En 2014, elle a été sélectionnée dans le cadre du programme de résidence du Centre international de traduction littéraire de Banff.


Russell Wangersky

Membre avec droit de vote, comité exécutif

Russell Wangersky

Écrivain et chroniqueur St. John’s , T.-N.-L.

Russell Wangersky est un écrivain et chroniqueur. Son dernier livre, un recueil de nouvelles intitulé The Path of Most Resistance, a été publié à l’automne 2016.

Il est l’auteur de cinq ouvrages, dont le mémoire Burning Down the House: Fighting Fires and Losing Myself, qui relate ses huit années comme pompier volontaire, deux romans (The Glass Harmonica et Walt), ainsi que deux recueils de nouvelles, Whirl Away et The Hour of Bad Decisions. Il est actuellement chroniqueur pour TCMedia (région de l’Atlantique) et travaille dans les locaux du Telegram, à St. John’s. Il s’est retrouvé finaliste au Concours canadien de journalisme à six reprises. Il siège au conseil d’administration de PENCanada.


Membres d’office

Membre d’office

Mélanie Dumas

Directrice de la Collection universelle Bibliothèque et Archives nationales du Québec Montréal , QC

Mélanie Dumas est détentrice d’une maîtrise en bibliothéconomie et en sciences de l’information de l’Université de Montréal. Elle exerce sa profession à la Bibliothèque et Archives nationales du Québec depuis 2001. De 2008 à 2010, elle a travaillé à la mise en œuvre du Service québécois de traitement documentaire. Elle agit à titre de directrice de l’accès à la Collection universelle de Bibliothèque et Archives nationales du Québec depuis 2013. 


Membre d’office

Monica Fuijkschot

Directrice générale du Patrimoine publié Bibliothèque et Archives Canada Gatineau , QC

Monica Fuijkschot est directrice générale du Patrimoine publié à Bibliothèque et Archives Canada (BAC). Elle est responsable de l’acquisition et de la description du patrimoine publié. Diplômée de l’Université de Syracuse en 2000, elle a occupé divers postes au sein de bibliothèques fédérales avant de se joindre à BAC. Elle a géré différents portefeuilles comme la transformation des services de bibliothèque, l’accès à l’information et la protection des renseignements personnels, la gestion de l’information, la gestion de l’identité et la sécurité ainsi que le Web et les TI.


Membre d’office

Lise Laneville

Ministère du Patrimoine canadien Ottawa , ON

Lise Laneville est la représentante du Ministère du Patrimoine canadien.


Membre d’office (Siège vacant)

Représentant du Conseil des arts du Canada